Armand Avril: après nous le déluge et vive la couleur